Le petit déjeuner, un repas sain mais pas obligatoire
Le petit déjeuner est le premier repas de la journée. Et il a tendance à l’influencer, alors pour bien la commencer je te donne quelques conseils pour avoir un petit déjeuner équilibré.

Le petit déjeuner, un repas complet

Pour commencer, il est important de prendre une boisson au petit déjeuner : chaude ou froide c’est toi qui choisis.
Café, thé, infusion ou juste un verre d’eau, le tout c’est de réhydrater ton corps.
Par contre, évite d’ajouter du sucre dans ta boisson. Ce sont des calories vides, qui n’apportent rien à ton organisme. 1 sucre de 5g à chaque petit déjeuner représente 1,8 kg de sucre par an ! Tu ne trouves pas ça énorme ?!
Essaye certaines alternatives comme le miel ou le sirop d’agave, mais malheureusement cela ne fera qu’entretenir ce goût sucré très addictif. Le mieux c’est de te détacher petit à petit de ce morceau de sucre !

Il te faut ensuite un aliment protéique : 1 yaourt, ½ poignée d’oléagineux, 1 fromage blanc, 1 œuf, 1 tranche de jambon, de dinde ou de poulet, 30 g de fromage ou 150 mL de lait. Ces protéines ont un effet rassasiant, elles vont t’aider à tenir jusqu’au prochain repas. Elles vont également stimuler ton métabolisme et maintenir ta masse musculaire.

Dans ton petit déjeuner, intègre aussi un fruit en fonction de la saison. Tu peux aussi prendre 4 fruits secs ou une compote si tu as du mal avec le fruit cru. Cela va t’apporter des fibres et des vitamines. Les fibres auront un effet rassasiant et t’aideront à avoir un bon transit.

N’oublie pas de prendre un aliment glucidique mais à IG bas au petit déjeuner ! Pourquoi ? Les aliments à IG élevé te donneront faim plus vite, vient voir mon article sur l’IG ICI.
Tu peux prendre 40 g de pain de préférence au levain et si tu le souhaites, prends du pain aux céréales, complet ou de seigle, mais évite le pain blanc qui a un IG élevé. Tu peux aussi prendre 3-4 biscottes de seigle, 40 g de flocon d’avoine ou de muesli sans sucre ajouté.

Et si tu souhaites tartiner tes tartines, prends du beurre, de la margarine ou une purée d’oléagineux.

Bien sûr, si cela te fais plaisir, tu peux t’offrir un bon pain au chocolat le dimanche matin par exemple. Un petit plaisir au petit déjeuner, de temps en temps, ne te fera pas de mal et évitera la frustration !

Un repas facultatif ?

Il se peut que tu fasses partie des gens qui ne prennent pas de petit déjeuner. Alors c’est grave ?
On dit souvent que c’est le repas le plus important de la journée, qu’il t’aide à te concentrer, et que si tu ne le prends pas tu vas grossir !

Alors effectivement, le petit déjeuner améliore les capacités du cerveau mais aussi à équilibrer la glycémie et donc avoir une meilleure gestion du poids. Mais certaines personnes ne ressentent aucune différence et ne sont pas « grosses » pour autant. Le tout c’est d’écouter son corps ! Si tout va bien quand tu n’en prends pas, ne te force pas ! Ce serait frustrant et tu n’aura pas de plaisir à manger ce petit déjeuner ! Par contre, hydrate-toi quand même, ton corps en a besoin, ça c’est sûr !

En revanche, si tu manges beaucoup plus au déjeuner ou au dîner quand tu ne prends pas de petit déjeuner ou que tu grignotes et que tu te sens fatigué, prends-le.
Pour réveiller ta faim, tu peux te lever plus tôt ou te préparer avant de le prendre ça va permettre de réveiller ton système digestif. Un verre d’eau au réveil t’aidera aussi à activer ton système digestif.
Vérifie également que ton dîner n’est pas trop lourd, ce qui expliquerait pourquoi tu n’as pas faim le matin.
Si la faim ne vient pas, essaye de prendre une collation vers 9h – 10h : un fruit, une poignée d’oléagineux et 40g de pain au levain et le tour est joué ! Ne le prends surtout pas trop tard pour éviter de ne plus avoir faim arriver au déjeuner.

  • Post author:
  • Post category:Conseils