Le lait de vache, bon pour la santé ?

Depuis ces dernières années le lait de vache est très controversé et les études scientifiques se contredisent. Aujourd’hui, je vais te faire découvrir ses vertus mais aussi les dangers auxquels il serait lié.

Le lait de vache, ses vertus sur notre santé

Le lait est un produit naturel sécrété par les mammifères, ici la vache. C’est un aliment faible en calorie du fait de sa forte teneur en eau, plus de 85%.

Il contient des protéines d’excellentes qualités. Elles sont riches en acides aminés indispensables notamment en lysine. Les protéines du lait sont très bien assimilées par notre organisme. Elles augmentent l’absorption et la fixation du calcium.

Le principal glucide du lait est le lactose, il favorise la flore colique acidophile et augmente l’absorption du calcium.

C’est un aliment riche en calcium, 1 bol de lait en contient en moyenne 300mg, ce qui couvre environ 30% du besoin journalier d’un adulte.
Sa teneur en zinc est intéressante pour couvrir les besoins journaliers chez les végétariens.

Il contient aussi des vitamines liposolubles notamment les vitamines A et D.
Bien qu’il contienne une faible quantité de vitamine D, moins de 0,5µg pour 100g, cela suffit à stimuler l’absorption du calcium.
Il contient également des vitamines hydrosolubles : il est riche en vitamines B2 et B12. Attention la vitamine B12 est sensible à la chaleur, et elle diminue donc avec les traitements thermiques, il vaut mieux privilégier le lait pasteurisé ou UHT que la stérilisation, qui est plus agressive.

Le lait favorise l’endormissement grâce à la présence du tryptophane, précurseur de l’hormone favorisant le sommeil : la sérotonine.

Certains composés aideraient aussi à lutter contre le stress et l’hypertension.

Le lait de vache, un danger ?

Certaines protéines présentent dans le lait de vache sont allergisantes, et peuvent créer une intolérance.

La caséine, principale protéine du lait, favoriserait les inflammations articulaires notamment dans le cadre de l’arthrite rhumatoïde.

Le lactose est digéré grâce à la lactase, une enzyme pouvant être déficiente chez certaine personne, créant une intolérance. Cela peut provoquer des troubles gastro-intestinaux.

Ses lipides contiennent majoritairement des acides gras saturés, qui en excès sont mauvais pour les artères.
Il contient aussi des acides gras trans qui sont responsables de maladies cardiovasculaires et de l’obésité. Il favoriserait aussi le mauvais cholestérol.

Le lait peut également contenir des antibiotiques, ce qui abîmerait notre flore intestinale et affaiblirait notre système immunitaire. 

Il serait acidifiant et désalcalinisant pour notre corps ce qui provoquerait une décalcification des os. Il serait aussi la cause de l’ostéoporose, celui-ci étant pro-inflammatoire.

Enfin, il serait responsable de nombreuses maladies : cancer (prostate, côlon, pancréas…), diabète, ulcères, maladie de Crohn, constipation, et je ne cite pas tout !

En bref

Le lait de vache est bien difficile à juger. Je te laisse te faire ton propre avis mais il faut savoir qu’il existe de nombreuses alternatives, j’en ferai, d’ailleurs, un article ! Alors pour ou contre ?